Ouvrir cet email dans votre navigateur
Vous recevez ce courriel suite à votre relation avec LA FUGUE. Si vous ne souhaitez plus recevoir de courriels de notre part, vous pouvez annuler votre abonnement ici.

Qu'est-ce qu'une Fugue en sur mesure ?

 

Découvrir une destination à travers sa musique, ses visages,

sa gastronomie, son artisanat, sa spiritualité, sa nature

et d'autres rencontres exclusives et inédites.

 

Depuis près de quatre décennies, La Fugue,

créateur de voyages et compositeur d’événements,

est un artisan au savoir-faire unique qui fait de chaque instant

une œuvre d’art.

 

Nous imaginons des histoires exceptionnelles où la musique, l’opéra et l’art contemporain sont les notes d’une

partition délicatement composée.

 

Unique et personnalisée,

en famille ou entre amis,

concoctez votre propre Fugue

Nous pouvons

 

Atteindre l’inaccessible en privatisant un palais habituellement impénétrable ou en organisant une surprise musicale au cœur du désert.

 

Partager la magie de lieux d’exception en Europe comme ailleurs, échanger avec des acteurs artistiques et culturels majeurs, découvrir les coulisses des plus beaux spectacles

et les ateliers de grands artistes.

 

Imaginer des ponts entre les Arts et répondre au désir d’harmonie entre les différentes composantes de l’art de vivre, avec le concours d’accompagnateurs de renom et d’esthètes (compositeurs, artistes plasticiens, écrivains, chanteurs, chorégraphes ou metteurs en scène).

 

Faire vivre une expérience émotionnelle artistique mémorable dont la signature est la « SURPRISE », l’inattendu, l’ineffable.

 
Nos prochaines Fugues accompagnées

Le programme vous inspire pour d'autres dates, un projet sur mesure, en famille ou entre amis ? N'hésitez pas à nous contacter afin de vous approprier ces Fugues.

Une prise de rôle exigeante

Ce mercredi 30 juin, Jonas Kaufmann a incarné Tristan pour la première fois de sa carrière. En interview à la presse allemande, il confie avoir redouté le rôle très longtemps, de peur de briser sa voix, de ne pas parvenir à tenir le rôle jusqu’au troisième acte, de ne pas avoir les ressources nécessaires pour la débauche d'énergie qu’impose le rôle. 

 

Si l'Opéra de Bavière ne proposera pas de streaming de cette représentation pour préserver le travail des artistes, nous vous partageons l'interview de Jonas Kaufmann dans le Süddeutsche Zeitung (c'est en allemand, mais il y a de belles photos !)

 

Ce message a été envoyé à chloe.lefevre@lafugue.com par information@lafugue.com
32, rue Washington, Paris, F 75008, France


Se désinscrire de toutes les newsletters Se désinscrire | Gérer inscriptions | Transférer l’email | Signaler un Abus